Tafraoute

iti 03-1111 mars 2020, 0 km
Au programme :

Excursion en 4×4 à la découverte du Chapeau de Napoléon, les rochers peints de la vallée des Ammeln et le rocher à tête de lion. Nuit en camping.

Le récit de la journée :

Petite journée sympa et sans prétention.

Il était 9h quand une nouvelle kyrielle de 4×4 nous enlevait sur le trottoir du camping pour aller courir la campagne alentour de Tafraoute. Le premier arrêt était pour le « chapeau de Napoléon ». On retrouve ici la manie déjà rencontrée en Sardaigne au rocher de l’Ours qui consiste à donner des noms à des cailloux sous prétexte d’une vague ressemblance avec un nom célèbre dans un but touristique et commercial. Donc si vous ne voyez pas le chapeau, c’est pas grave, d’autant que pas loin, il y a une tête d’indien.

Nous arrivons ensuite au site des rochers peints. Un artiste a eu l’idée saugrenue (sans laquelle il n’y a pas d’art) de balancer quelques tonnes de peinture sur des rochers, idée qui a plu à des promoteurs de tourisme, suite à quoi on continue à barbouiller pour entretenir, il paraît même qu’à l’origine il n’y avait qu’une couleur … bon ; c’était un belge (Jean Vérame), alors on va s’abstenir de faire des blagues vaseuses et regarder plutôt d’autres petites fleurs.

Nous continuons par une longue balade routière qui nous conduit dans la vallée des Ammeln. Je crois que nous avons oublié de dire que nous sommes depuis hier dans la région des amandiers et qu’ici, il y a aussi beaucoup d’arganiers.

La balade nous conduit à la source bleue, qui est malheuresuement tarie … Mais les vues sur la vallée et les échantillons divers de nature sont magnifiques. Nous terminons la matinée par la tête de lion, regardez bien et voyez aussi l’état de la porte AR du 4×4, ça donne une idée de nos poumons, c’était bien la peine de s’arrêter de fumer !

Retour au camping vers midi 30 ; déjeuner, sieste, papotages divers, retour en ville à pied vers 16h, change, courses, rencontre de copains, d’où partage de beignets, thé et papotages d’été (vu la température et pour changer des « divers ») au bistrot du coin, retour camping, anniversaire, apéro, papotages tous azimuts, dîner au camion, blog, et voilà, bientôt au lit !

Et demain ?

Toujours dans l’Anti-Atlas, par des routes de montagne avec de nombreuses casbahs puis par une zone désertique, nous rejoignons l’oasis d’Id Aïssa.

Cet article, publié dans Maroc, voyage, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s