Taliouine-Tafraoute

iti 03-1010 mars 2020, 290 km
Au programme :

Dans l’Anti-Atlas, nous découvrons les paysages uniques de la région d’Igherm. Nous abordons ensuite des routes de montagne et croisons de nombreuses casbahs jusqu’à la capitale de la babouche.

Le récit de la journée :

Alors là, il faut commencer par dire que la petite carte ci-dessus, créée en janvier vite fait sur Maps, est un gros mensonge. L’étape d’aujourd’hui est exactement le contraire du dessin : il n’y a pas l’ombre d’une ligne droite aujourdhui !

Mais quelle étape ! Une liaison ? Non, un plat de résistance, un merveille de bout en bout. Ah oui, ça se mérite, et je ne dirai pas que c’était facile. Il n’y a eu que deux virages ont dit certains, le virage à droite et le virage à gauche. On ne parlera pas du revêtement, il était de très bonne qualité … quand il y en avait. En fait, ce n’était pas vraiment un problème de revêtement, c’est juste que de temps en temps, il n’y avait plus de route, alors descente dans l’oued, remontée et ça repart.

Mais n’allons pas trop vite. Le paysage était déjà bien beau au camping de Taliouine lorsque nous sommes partis, tous ensemble à 8h30. En effet, le chef Jean, toujours soucieux de sa couvée, a souhaité que nous roulions ensemble pour affronter les quelques petits bouts difficiles. Un peu de vallée tranquille, puis on prend à gauche en direction d’Igherm. Les villages sont plus souvent perchés, avec les aires de battage en dessous, puis la vallée se resserre et la chaussée n’a souvent pas résisté aux phases liquides de l’oued. Seule la partie bétonnée subsiste au milieu, mais elles n’est pas reliée à la chaussée amont et aval, ralentissement, prudence, poussière, et on va plus loin.

Villages encore, la route a souvent été mangée sur un ou l’autre côté par la force des eaux aujourd’hui absentes, et quelques pierres balisent la zone qu’il faut éviter. Ralentissement, prudence, poussière, on repart.

Enfin on sort, pour s’élever jusqu’à 1800m. Il fait 17°, tout va bien, la route est très sinueuse, mais bien tracée et revêtue. Les arrêts photos se multiplient, chacun son tour, chacun son coin. La flore varie un peu. Il y a une infinité de villages, avec toujours les murs pastels des écoles. Parfois un puits au milieu de rien. Comme hier, c’est toujours pareil et toujours différent. La variation des couleurs est sans limite. Le plus souvent les villages ont conservé la partie ancienne en pisé, souvent très dégradée, et une partie moderne plus colorée s’est rajoutée. On marche toujours sur les bords. On « tire au puits », je mets des guillemets prce que je ne sais pas si l’expression est correcte, c’était celle de ma grand-mère, qui y a beaucoup tiré.

Et de temps en temps, on croit avoir tout vu, et au détour d’un virage, on en prend encore plein les yeux. Et on franchit une crête et vlam ! encore … Finalement on arrive à Tafraoute, à 13h30, les bras rompus, au terme de cinq heures de combats avec le volant, la fin au ventre, mais quelle matinée !

Après le déjeuner et une sieste d’une bonne heure, nous partons découvrir la ville très rénovée où de très nombreux camping-cars, pour la plupart français, séjournent un peu partout, depuis plusieurs semaines paraît il pour certains, la chaleur est leur moteur, il fait 29°. Nous flânons dans les boutiques de toutes sortes dont les plus intéressantes ici sont les babouches (climatisées), spécialité locale, avant de céder à l’appel des beignets et du thé à la menthe (1Dh le beignet, 10 le thé). Soirée calme au camping-car.

Et demain ?

Excursion en 4×4 à la découverte du Chapeau de Napoléon, les rochers peints de la vallée des Ammeln et le rocher à tête de lion.

Cet article, publié dans Maroc, voyage, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Taliouine-Tafraoute

  1. DELAVEAU dit :

    Merci pour ce beau récit, SUPER 👍🏻
    Belles photos de ce magnifique décor
    Vous nous faites rêver 👍🏻
    On attend notre tour du 5 au 17 avril
    Bonne route et on attend la suite de l’aventure

    J'aime

  2. javelle dany dit :

    Merci de nous faire voyager.avec vos photos et récits

    J'aime

  3. Gandolfo Agnès dit :

    Merci pour ces jolies photos. C est toujours un plaisir de vous lire.
    Faites belle route !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s