Jusqu’au bout

La météo est facètieuse. La soirée fut venteuse, mais dès que nous eûmes fermé toutes nos ouvertures de toit vers 23h, le vent est brutalement tombé comme s’il avait été aspiré par le camping-car. Nuit tranquille, mais reprise du vent fort vers 7h. Atmosphère maussade, nébulosité, grains pluvieux faibles, air tiède, 20, 22, puis 25° en milieu de journée.

Faute de mieux, on visite. D’abord les petite criques autour de nous, l’île de Maddalena au large, (si quelqu’un connait cette plante … ???)

puis le site du Capo d’Orso, le cap de l’ours, parce qu’il y a là-bas des rochers aux formes bizarres et ques les hommes intelligents se sentent toujours obligés de donner un nom aux réalités curieuses de la nature, des fois que les autres n’arriveraient pas à se faire leur propre image, … et puis c’est plus commode pour le marketing.

Après le déjeuner, nous allons jusqu’à Santa Teresa di Gallura, petit port curieux, en deux parties : la ville, quadrillée comme une citadelle militaire, perchée sur un gros rocher (pffttt c’est haut) qui ne domine pas la plaine (je ne serai pas héros), mais la mer, ça doit revenir au même, en tout cas on voit la Corse, les bouches de Bonifacio en principe, ramenées de loin à une vague falaise ; et puis tout en bas le port, au fond d’une sorte de fjord, avec de très gros yachts dont les propriètaires fument le cigare sur le pont.

Balade sympa dans le soleil revenu, puis léger déplacement vers ce qui doit être notre dernière nuit en voisins. Ce sera le Capo Testa, un bout de parking de rien, une jolie plage, une forêt de rochers debouts, un dernier bain sarde, quoique va savoir demain, coucher de soleil, bonne nuit.

Car demain est un autre jour encore, le petit bateau blanc sur les photos va nous embarquer pour la Corse à 17h (on va jamais rentrer dans ce truc … ???). Sans doute ensuite quelques témoignages ici de là-bas, et quelques belles photos, mais je ne garantis pas tous les jours, il y aura une partie familiale dont nous ne parlons jamais. A suivre quand même !

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.