On (re)passe au vert !!!

Ce n’est pas que nous ayons pris l’habitude de griller les feux rouges, mais depuis presque un mois, nous sommes plus habitués de voir les bleus du ciel et de l’océan emballés dans le beige plus ou moins rosé des sables. Et voilà qu’aujourd’hui, le vert que nous avions cru perdu est revenu, d’abord une forêt plus dense que les champs d’arganiers, sans doute conifères, borde la mer avec insistance, puis des champs bien verts avec même quelques vaches apparaissent autour des villages.

Et soudain une tâche grouillante surgit, c’est le souk hebdomadaire Khmis Olad ou du moins c’est ce qui est écrit. Nous nous arrêtons à la sortie. C’est un fouillis invraisemblable de stands. On vend de tout. Des animaux (vivants) des équipements (cordes, filets, habits, barbecue artisanal de récupération), des légumes (pomme de terre, choux, carottes, navets,…), des fruits ( à peu près exclusivement pommes, oranges et clémentines par camions entiers) , épices, fruits secs, paille et foin en bottes et même des oeufs qu’un petit malin de 10 ans cale avec de la paille dans un sac plastique faute de boite adéquate. Bref, un très bon moment au milieu du petit peuple marocain dans sa vie de tous les jours.

Nous finissons d’arriver au camping de Safi avec une traversée difficile de la ville encombrée. Cet aprem, certains sont partis voir les potiers. Je reste au camping pour un peu de maintenance

Demain balade à Safi. Juste un truc avant de publier : il y a longtemps que nous n’avons pas eu de commentaire, pourtant les stats nous disent que vous êtes nombreux à lire : pas de question ? ça vous va comme ça ? Qu’est ce qu’on peut faire de mieux ? Merci

Publié dans Non classé | 1 commentaire

Essaouira, ça ira, ça ira …

Ça a même bien été. Une jolie journée dans l’ancienne Mogador grâce au soleil et malgré le vent. Nous sommes partis à 10h du matin de notre base du jour à Sidi Kaouki dans un beau minibus-taxi que nous avions commandé : 500DH (45€) pour nous (8 personnes) conduire à Essaouira (27 km) et nous ramener le soir à l’heure de notre choix, soit un peu moins de 6€ par personne l’aller-retour, une fortune !

Nous avons commencé la visite par le port très animé par les pêcheurs, très nombreux bateaux de toutes tailles et âges entassés dans les bassins.

Nous avons admiré ensuite les hautes murailles d’allure très Malouine avec canons assortis qui protègent le port et la ville des fureurs de l’océan. Nous avons flâné longuement dans les ruelles commerçantes avant de chercher un lieu pour nous restaurer. Lequel lieu sélectionné presque au hasard s’avéra, comme diraient les Québécois « pas si pire ».

L’après midi toujours déambulant fut consacré à la découverte du marché au poisson et d’autres lieux consacrés aux Métiers de bouche avant de rentrer vers 17h au camping où nous avions un anniversaire à fêter.

Demain Safi, espérons que Safi…n’ira bien.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Dans le souffle du Taros

Bienvenue à Kaouki Beach !!!

Comme son nom l’indique c’est la plage de Sidi Kaouki à 25 km au sud d’Essaouira, Mais ici souffle le Taros, il souffle en permanence sur la plage et sur les éoliennes qui donnent l’électricité à la ville. Ce qui fait que personne ne s’en plaint vraiment et surtout pas les amateurs de Kyte Surf

Nous avons quitté le camping de Tifnit peu après 9h pour affronter une nouvelle traversée de Agadir avec pour objectif d’accéder à un supermarché. Objectif atteint après quelques péripéties sans gravité. Nous repartons pour le cap Rhir (ou Ghir) 49 km au nord d’Agadir. C’est un très bel endroit sauvage où nous prenons le déjeuner après avoir fait quelques photos.

L’étape suivante nous conduit à Imsouane ou presque. L’endroit est saisissant et du haut de la route en chantier, nous voyons le village et son petit port. Malheureusement il est trop difficile d’y descendre et nous repartons vers Tamanar

Dans cette commune se tient une coopérative d’argan. Le fruit de l’arganier est une noix dont on extrait une huile très prisée en cosmétique. Nous admirons la dextérité des femmes qui cassent les noix d’argan avec un gros caillou. Plus loin, aprés la kyrielle des vendeurs d’huile d’argan en bord de route, nous rencontrons à nouveau un troupeau de chèvres qui montent dans les arganiers, plus loin, c’est quelques dromadaires qui s’en délectent avant d’arriver à notre nid de la plage. Demain Essaouira, ne soyez pas en retard !

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Du haut jusqu’en bas

Adieu Tafraoute, ses Babouches et ses beignets, adieu l’anti-atlas et ses belles vallées vertigineuses, retour à l’océan, de haut en bas.

Mais n’allons pas trop vite comme disait Mr X, je n’ai rien dit d’hier. Enfin si j’avais dit journée de repos, elle le fut. Le matin petite balade en ville, réapprovisionnements légers ( non, pas de beignets😭). Après midi sieste, puis rugby (TV). Mais ce fou de Gérard s’est mis en tête de nous offrir des crêpes pour dîner ; dès 9h il était en cuisine.  Et Nicole pour ne pas se différencier de son homme a décidé de faire une soupe à l’oignon (et fromage), et donc après un petit apéro, la soupe, puis les crêpes fourrées à la crème, ah on n’a pas des vies faciles…

Et ce matin, nous quittons Tafraoute pour rallier Tifnit où nous sommes ce soir. Après quelques kilomètres difficiles dans des paysages très minéraux, l’itinéraire passe par un  village dont j’ai perdu le nom à plus de 1250m. À partir de là, la route dégringole jusqu’à Tiznit, puis jusqu’à Tifnit et  la mer, du haut, jusqu’en bas, sans faiblir. Nous faisons un arrêt à Tiznit, notre premier lieu de confinement en 2020, ey son magnifique bougainvillier, Tiznit que nous connaissons bien et pour laquelle nous avons un petit attachement : change, réparation d’un téléphone, achat de douceurs, puis nous déjeunons au camping car, avant de repartir vers la mer où nous arrivons vers 16h. Comment dire Tifnit ??? C’est un petit village de pêcheurs au bord de cette côte si dure, il y a du blanc et du bleu, et plein d’autres couleurs aussi, mais moins ; il y a des chiens errants câlins, des marchands racoleurs comme partout, des vagues pour les surfeurs, et un escalier … gonflé, enfin, c’est beau … Des photos ?  Bon d’accord, à demain alors…

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Scenic road

Àh mes enfants (et les autres aussi) quelle journée !!! Nous étions donc à Taroudant et nous voici à Tafraoute. Pour l’itinéraire, les experts et les gps ne sont pas toujours d’accord. Il faut franchir une bonne part de l’anti Atlas et ça ne se fait comme traverser la place de la Concorde. Nous choisissons un itinéraire pépère classique par la N10 et la R105. Tout se passe gentiment, d’abord plat puis ça monte sans trop forcer, les paysages sont rustiques et beaux.

Un troupeau de chèvres nous bloque un rond point quelques secondes ; 30m plus loin elles montent dans les arbres, oui, sans personne pour nous demander des sous, juste parce-que elles aiment ça, on passe discrètement.

Mais peu après Aïd Baha, on oblique franchement vers la montagne et la route se resserre, nous continuons quelques kilomètres en escalade douce, quand le gps indique un changement de route imprévu : à droite. Il arrive un moment où obéir ou pas à la machine est une question sans réponse argumentée. Donc l’impulsion du moment a dit à droite, on continue. La route est belle, étroite, rocher d’un côté, vide de l’autre et très très pentue et sinueuse. Les chauffeurs sont très occupés, concentré, tendus, pas de droit à l’erreur, mais qu’est-ce qu’on aime ça. Une vraie Scenic Road, Disney peut aller se rhabiller avec ses attractions de foire. Le paysage infini est semé de maisons ou hameaux, mais les photos rendent mal la réalité, trop occupés à conduire ou « aider » le chauffeur pour faire de belles photos. C’est bien plus beau que ça …

Finalement on arrive au bord d’un lac, une agglo plus importante, une citadelle, c’est Tizourgane (merci Maryvonne pour la photo) il ne reste plus qu’à se laisser glisser jusqu’à la R105 et Tafraoute, ses Babouches Tout Terrain (BTT 😁) ses beignets attachés avec un brin d’herbe verte et sa merveilleuse palmeraie. aujourd’hui repos, à demain si tout va bien.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

De retour

Non, nous ne sommes pas rentrés en France, je suis juste « revenu aux affaires ». Après une soirée sympa ( petite belote avec les voisins)  et une nuit calme, je me suis réveillé assez en forme (2 tartines !) Et ce ne sont pas les 2h de route jusqu’à Taroudant qui ont changé mon état. Évolution du paysage, descente en plaine, remontée de la température, terres plus riches et cultivées, parfois même vertes.

Arrivés en fin de matinée déjeuner agréable, petite sieste, et départ à l’assaut de la ville après la prière (tout est fermé pendant).

Comme souvent ici, l’absence quasi totale de grande surface, permet de faire vivre des centaines de micro boutiques de toutes sortes et de toutes spécialités soit directement dans les rues, soit dans les souks, disons des marchés couverts pour faire simple. Nous visitons celui « des Berbères » où on est plus au calme et moins sollicités. En sortant de là, nous décidons de rentrer en calèche. Cette solution princière n’a rien de très luxueux ici : 100Dh (9€) pour le tour des remparts (***) à 4 personnes, dont une à côté du « chauffeur » c’est très agréable.

Demain une route un peu longue et semble-t-il difficile jusqu’à Tafraoute, la ville des BTT d’où la double question c’est quoi des BTT et quelle est une spécialité gastronomique de Tafraoute ? On gagne un an supplémentaire d’abonnement gratuit au blog (en route pour l’Albanie !!!) A demain, j’ai belote encore ce soir, la revanche..

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Un commentaire

Eh bien merci à l’inconnu, j’ai effectivement beaucoup négligé le blog du les fidèles lecteurs, je suis toujours très mal avec ce virus de gastro que nous ne parvenons pas à évacuer. A plus bientôt j’espère

Publié dans Non classé | 1 commentaire

Objet trouvé

Bonjour, vous n’avez pas vu un certain Gil ? Je viens de trouver ce blog qui pleurait à la porte d’un camping car. Il y avait à côté deux paquets de photos étiquetées 17, 18 et 19/1, je vous les ajoute sans pouvoir beaucoup commenter,

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

La fin du début

Voilà, nous sommes arrivés à Ouarzazate, ultime ville étape du voyage « réveillon au Maroc » de Cap Latitude.

Mais nous allons enchaîner sur un autre voyage qui est aussi une fin, mais la fin du voyage de 2020 que le covid nous avait volé. Il nous amènera à partir du 19 vers Taliouine puis Taroudant, Igherm, Tafraoute, Ait Baha, Biougra, Aourir,Sidi Kaouki, Essaouira, Ounara, Safi,El jadida, Marrakech, Ouzoud, Azrou, Meknès, Moulay Idris, Volubilis, Ouezane, Moulay Bousselham, Assilah retour par Tanger Med.

Tout ça est prévisionnel, on sait que des obstacles peuvent intervenir. Exemple, je suis toujours largement secoué par des problèmes digestifs, et notre amie Hélène a fait hier une mauvaise chute en montant dans son Camping car, grosse frayeur et finalement simple entorse, ouf !

Mais donc hier nous avons quitté le Camp Cedrar par une très jolie route de montagne qui nous a conduit d’abord, peu après Agdz, à la « cascade » de tinzghi, Switch du Draa, une merveille déjà vue en 2020 a l’époque avec un peu plus d’eau. Une fois les cc garés sur le grand parking, on descend à la source et voilà, on déguste ce bonheur simple. Après déjeuner, on reprend la route aux vues à couper le souffle qui nous conduit jusqu’à plus de 1600m d’où on aperçoit les neiges du Haut Atlas (>4000m). Puis on descend en douceur à Ouarzazate, et voilà.

Publié dans Non classé | 1 commentaire

Additif

Alors la madame est rentrée de promenade. Elle a vu plein de belles choses, mais refuse de se coller au récit, alors c’est encore pour ma pomme. On a finalement passé un accord, je mets les photos et elle va mettre des légendes, ça changera un peu, allez à plus.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire