Sary-Tash – Osh 160km

15-0815 août 2018, au programme :

Etape de liaison de Sary-Tash à Osh (ou Och).

Distance parcourue ce soir depuis Paris : 17830 km

 

Le récit de la journée :

Si cette rubrique est vide, c’est que nous n’avons pas pu enregistrer le récit et que cette page planifiée a été publiée automatiquement. Notre journal paraîtra dès que nous aurons le temps de le faire et une connexion suffisante. Merci de votre compréhension.

Et demain, passage frontière pour Kirghizstan- Ouzbékistan. 150 km

Publié dans paris-pékin, ppi2018, voyage | Tagué , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Sary-Tash – Josholu 30km

14-0814 août 2018, au programme :

Découverte des paysages kirghyz.

Distance parcourue ce soir depuis Paris : 17670 km

 

Le récit de la journée :

Si cette rubrique est vide, c’est que nous n’avons pas pu enregistrer le récit et que cette page planifiée a été publiée automatiquement. Notre journal paraîtra dès que nous aurons le temps de le faire et une connexion suffisante. Merci de votre compréhension.

Et demain, étape de liaison de Sary-Tash à Osh (ou Och).

Publié dans paris-pékin, ppi2018, voyage | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Kashgar – Sary-Tash 250km

13-0813 août 2018, au programme :

Passage frontière Chine / Kirghizstan. Nuit en bivouac

Distance parcourue ce soir depuis Paris : 17640 km

Le récit de la journée :

Si cette rubrique est vide, c’est que nous n’avons pas pu enregistrer le récit et que cette page planifiée a été publiée automatiquement. Notre journal paraîtra dès que nous aurons le temps de le faire et une connexion suffisante. Merci de votre compréhension.

Et demain, découverte des paysages kirghyz.

Publié dans paris-pékin, ppi2018, voyage | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Kashgar 0km

12-0812 août 2018, au programme :

Visite de Kashgar, du vieux quartier en bus privé. Notre dernière visite et dernière nuit en Chine …

Distance parcourue ce soir depuis Paris : 17390 km

Le récit de la journée :

Quelle horreur, tout ce temps sans vous parler, et en plus on a menti, hier soir on aurait eu la possibilité technique, mais nous avons eu autre chose à faire, rien que de très honorable, mais bon.

Essayons de rattraper le temps perdu : d’abord prévenir : demain, nous quittons la Chine pour le Kirghisistan. Jusqu’à notre prochaine entrée en Russie, dans presque 3 semaines, nous n’aurons sans doute plus de carte SIM locale et serons donc tributaires des Wifi locaux, nous espérons pouvoir vous tenir au courant assez régulièrement, merci de votre compréhension. Et on va commencer par faire vite ce soir.

Nous vous avons laissé le 9 après notre arrêt au lac Bosten. La journée  a commencé, après le ballet des hirondelles par la visite, sous le regard amusé (peut-être) de quelques chameaux, d’une exploitation viticole. Nous sommes à 1200m, il fait très chaud l’été (35-45), mais aussi très froid l’hiver (-15), donc les vignes sont irriguées (goutte à goutte) l’été, mais, plus surprenant pour nous, enterrées l’hiver. On obtient des vins très honorables, mais assez chers (20€ pour un Cabernet Sauvignon passé en fut de chène) quand même.

Le reste de la journée se fera comme les jours qui viennent avec à droite les Monts Célestes et à gauche le désert du Taklamakan. Paysage contrasté quoiqu’un peu monotone où les eaux des hauts sommets rarement visibles (>5000m) viennent sauver les oasis du fond de vallée. Un poste électrique voisine avec un cimetière, puis la ville s’annonce avec ses tours une fois de plus démesurées. Sur le parking bétonné, un peu d’entretien (gicleur gaz de frigo encrassé) par 35°, merci Jean Yves, et le ballet quotidien des visites avant le dîner sur l’incontournable nappe à carreaux, mais pour une fois, dehors, fait chauuuuud !

Le 10, nous enchaînons vers Aksu. Mais auparavant (chinois !) nous faisons un crochet par les grottes de Kirzil. C’est d’abord une route merveilleuse, un de ces fonds de vallée que les autoroutes nous font le plus souvent éviter ; nous nous délectons de camaïeux de beige qui jouent avec l’oeil du touriste en changeant d’une seconde à l’autre grâce aux quelques nuages semés dans le ciel.

Les grottes bouddhistes elle-mêmes sont intéressantes avec le long commentaire qui nous  est fait, je vous renvoie aux experts habituels.

La police chinoise nous imposera le retour par le même chemin, qu’importe, le soleil a tourné, tout est différent. A Aksu, c’est un bel hôtel d’état qui nous accueille, nous devons coucher dans l’hôtel, vu la qualité, on ne va pas se plaindre.

Le 11, nous repartons d’Aksu pour notre dernière vraie étape. Même motif, même punition, la guerre entre le désert et les oasis avec les hautes montagnes, peu perceptibles pour cause de nébulosité de chaleur, comme arbitres. Nous arrivons à notre dernière ville, Kachgar, 300 000 habitants, carrefour du monde, on expliquera plus tard. Nous sommes éblouis une dernière fois par la magnificence de ces entrées de villes chinoises, voies extra larges, décor végétal magnifique et très entretenu, lampadaires somptueux, un régal !

Et aujourd’hui, le 12, une grosse journée de visite à Kachgar. Elle commence par Le tombeau d’Abakh Khoja

Puis nous allons voir le marché aux bestiaux, car c’est dimanche, âmes sensibles passez au suivant

Après un détour chez un fabricant de tapis, très beaux, très chers, nous allons manger dans un resto typique.

Le ventre plein, nous nous lançons à l’assaut du Bazar, quelle foule, mais partout le petit QRCode qui remplace ici la carte de crédit, on sort son smartphone et hop, c’est payé, un métro d’avance … !

Il nous reste à visiter la grande mosquée avant de rentrer à l’hôtel, ouf !

Et demain, passage frontière Chine / Kirghizstan. Nuit en bivouac.

Publié dans paris-pékin, ppi2018, voyage | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Aksu – Kashgar 460km

11-0811 août 2018, au programme :

Etape de liaison de Aksu à Kashgar.

Distance parcourue ce soir depuis Paris : 17390 km

 

Le récit de la journée :

Si cette rubrique est vide, c’est que nous n’avons pas pu enregistrer le récit et que cette page planifiée a été publiée automatiquement. Notre journal paraîtra dès que nous aurons le temps de le faire et une connexion suffisante. Merci de votre compréhension.

Et demain, visite de Kashgar, du vieux quartier en bus privé. Notre dernière visite et dernière nuit en Chine …

Publié dans paris-pékin, ppi2018, voyage | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Kuqa – Aksu 290km

10-0810 août 2018, au programme :

Etape de liaison de Kuqa  à Aksu.

Distance parcourue ce soir depuis Paris : 16930 km

 

Le récit de la journée :

Si cette rubrique est vide, c’est que nous n’avons pas pu enregistrer le récit et que cette page planifiée a été publiée automatiquement. Notre journal paraîtra dès que nous aurons le temps de le faire et une connexion suffisante. Merci de votre compréhension.

Et demain, étape de liaison de Aksu à Kashgar. 460 km

Publié dans paris-pékin, ppi2018, voyage | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Lac Bosten – Kuqa 350km

9-089 août 2018, au programme :

Etape de liaison du Lac Bosten à Kuqa.

Distance parcourue ce soir depuis Paris : 16640 km

 

Le récit de la journée :

Si cette rubrique est vide, c’est que nous n’avons pas pu enregistrer le récit et que cette page planifiée a été publiée automatiquement. Notre journal paraîtra dès que nous aurons le temps de le faire et une connexion suffisante. Merci de votre compréhension.

Et demain, étape de liaison de Kuqa  à Aksu.

Publié dans paris-pékin, ppi2018, voyage | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire