Mais c’est bien joli tout de même …

Du moins ferons nous confiance là dessus à Barbara, puisque nous sommes passés très près de Göttingen sans nous arrêter. Il faut dire que la journée fut pour partie consacrée à une Grande Aventure, la Traversée du Harz ! Imaginez, après quelques milliers de kilomètres à plat (4570 depuis la maison pour être précis) comme nous le disions hier, tout d’un coup, nous sommes montés à 810m, avec des pentes à 10% … Séquence frisson, … enfin on a fait comme si !
Comme promis, nous sommes revenus finir la visite de Goslar. La lumière était un peu meilleure, la température … un peu mieux, moins de vent. Nous avons pas mal tourné en ville, poursuivi jusqu’au château, cherché à nous perdre dans les petites rues aux maisons parfois si bancales qu’on dirait des petites vieilles en train de se faire des confidences. Surprise au détour d’une rue, on fait la fête, nous ne savons pas pourquoi, ça semble très local et amical, il y a une scène, des tables, chacun semble avoir amené son pique nique, beaucoup de bonne humeur !

Notre étape suivante est Wernigerode ; halte sur le parking pour déjeuner, ensuite petit tour en ville où le guide signale de jolies maisons décorées ! Décidément, nous ne comprendrons pas tout cette fois. Alors qu’hier samedi à 15h, Wolfenbüttel semblait une ville morte aux magasins fermés, ici, dimanche, même heure, presque tous les magasins sont ouverts ! La réponse est quelques centaines de mètres plus loin, c’est la fête dans tout le centre historique, des scènes partout, des artisans médiévaux, des marchands de trucs et de machins et surtout des stands de bouffe et de bière, beaucoup de bonne humeur et de décontraction ici. De la sécurité ? C’est quoi ? Nous n’avons pas très bien vu la ville, trop de monde, pourtant elle est jolie !

Nous sommes partis discrètement pour affronter le morceau suivant, le Harz. Route sympa, de belle qualité, tranquille pépère et « nous voilà ce soir » comme aurait dit Brel (puisqu’on a commencé « chanson » ce soir, réécoutez « mon enfance passa », c’est un monument, un immense film en 4 minutes et sans image). Nous sommes à Hann. Münden, c’est un peu bizarre comme nom, on vous en parle demain ; pour le moment, on regarde la soirée électorale, il a finalement fait chaud (29°), il fait bon, bonne nuit !

DSC06443

Cet article, publié dans Allemagne 2017, voyage, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s