Le grand jour

Bonjour, nous revoilà. Alors oui, on peut dire que c’était un grand jour parce qu’il a duré presque de 36h et tellement (bien) remplies …

Reprenons dans l’ordre et en images.

Donc hier, départ presque matinal (9h30) dans des 4×4 de bon niveau, conduits par des chauffeurs locaux sympathiques et très expérimentés, à propos desquels (enfin duquel, le nôtre) on peut juste regretter une expression en français très hésitante. Mais bon, il était bien gentil ! Nous quittons Zagora pou un premier arrêt au village des potiers Tamegroute, je n’insiste pas trop j’ai déjà décrit ça en 2020 Nous repartons et très vite nous sommes sur les pistes de la palmeraie, où nous mesurons les difficultés dues à la sécheresse. puis nous reprenons la route vers la montagne et après le « mont Tajine » nous arrivons assez vite à Mhamid où la route s’arrête. Ici s’ouvrent le désert et ses pistes. Les 8 4×4 filent à l’assaut des reg (désert de pierres) et des Erg (déserts de sable), le plus souvent un savant mix des 2. C’est en général très inconfortable pour les passagers, les chauffeurs suivent chacun son itinéraire, décidant au dernier moment des changements de direction qui leur conviennent, tantôt « enfumés » au sable par le précédent, tantôt ouvrant la voie dans un air clair et lumineux malgré une couverture nuageuse inhabituelle. En tout cas, c’est beau, en voici une tranche :

Nous arrivons ensuite à un bivouac où nous allons déjeuner, très bel accueil et délicieux repas

L’après midi se passe sur les pistes à se courir après, pour arriver un peu avant 18h au bivouac de nuit, de style proche de celui de midi. Certains partent faire la balade en dromadaire, nous avons déjà donné en 2020. Nous allons à pied vers les crètes de dunes pour essayer malgré tout de voir le coucher de soleil, mais les nuages gagnent la partie. Puis c’est le (très bon) dîner après un apéro (au thé) musical, et le coucher vers 22h30 dans une chambre « tentes en dur » fort correcte, mais que nous avons partagée avec des gens bien connus et appréciés, sauf pour leur « musicalité » nocturne (pas de nom …) !

Et nous voilà ce matin, lever de soleil, petit déjeuner copieux (pain, café, beurre, miel, confiture, crêpes … mais juste du thé marocain en petits verres et puis nous avons repris la piste en sens inverse, toujours en mode « orangina »… avec un arrêt dans la banlieue de Zagora pour visiter les artisans de l’argent et de l’os (et leurs boutiques), autrefois le Mellah des juifs (mais les juifs sont tous partis en Israël en 48 …) Cet aprem, sieste, sieste, et blog, puis apéro, j’en viens, j’arrête là, j’ai faim !!!
Pardon aux lecteurs rapides, il restait quelques fautes à corriger, j’espère que c’est fini !

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Le grand jour

  1. ncrouzevia dit :

    il a pas l’air de faire très chaud…

    Aimé par 1 personne

    • annegil dit :

      Il me semblait avoir parlé de la météo, mais je yeux me tromper. Disons qu’il fait généralement très beau, mais le ciel très clair associé à une altitude le plus souvent supérieure à 800m, nous donne des nuits et matins très frais 3 a 6° avec une montée en journée à 19°, parfois plus, 22 voire 25, mais ce n’est pas la canicule le soleil est chaud, mais l’ombre reste fraîche. Voilà !!!

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s