Martyl-Chefchaouen

iti 02-2121 février 2020, 74 km
Au programme :

Après avoir contourné Tétouan et les contreforts du Rif, nous arrivons à Chefchaouen. Visite libre de la Ville Bleue et de sa pittoresque médina. Nuit en camping.

Le récit de la journée :

Le jour du bleu, c’était aujourd’hui.

Au lever ce matin (pas besoin de réveil, l’appel à la prière est suffisant), le ciel était encore tout maussade, nous avions eu quelques gouttes hier soir (vraiment quelques gouttes), température fraîche, encore du vent, bref, tout ce qu’on espère ne pas vraiment rencontrer au bout de presque 2000 km de route au Sud.

Mais nous avons pris la route, sommes sortis de Martil après un plein à 0,91€ le litre et avons commencé, après une assez longue traversée de Tétouan, la montée sur la Nationale 16.

Ce fut d’abord une impression, comme un mirage, on n’y croit pas, puis une tâche assez franche dans le ciel, et puis soudain l’envahissement, ciel bleu partout, soleil doux, presque plus de vent et la température, malgré l’altitude qui monte aussi, quitte les 15° pour 18, 19, 20 … Les nuages venus de la méditerranée (si, si !) ont beau couler depuis les crêtes, rien n’y fait, le beau temps est revenu, même si le fond de l’air reste frais !

Et puis nous arrivons à Chefchaouen, étape du jour, stationnement au camping, tout en haut de la ville, déjeuner au camping-car, briefing à 15h15, puis à 16h, nous partons en visite par le petit chemin de chèvres qui dévale assez vivement à flan de coteau jusqu’à la ville.

C’est vendredi, jour de grande prière, les croyants sont « endimanchés » (!), et les magasins n’ouvrent que progressivement leurs portes. Pourtant, là aussi, comme si le ciel avait fait couler son bleu comme les nuages de ce matin coulaient leur gris au départ, tout est bleu partout. Chefchaouen est la ville bleue et de nombreux magasins vendent les pigments, bleus, et autres. Nous n’allons pas en parler deux heures, c’est comme ça, voyez les photos.

Oui, merci ça va, la remontée a été un peu rude, mais nous y avons survécu ! A demain donc !

Et demain ?

Cette étape nous permettra de bénéficier de beaux points de vue le long de la côte méditerranéenne.

Cet article, publié dans Maroc, voyage, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Martyl-Chefchaouen

  1. ncrouzevia dit :

    Super jolie, on dirait Sidi bou saïd… ramène nous de l’indigo s’il est pas trop cher ! Au fait, ya toujours des vendeurs de H…. qui sortent des bois sur le Rif ?

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s