Tarifá-Martyl

iti 02-2020 février 2020, 75 km
Au programme :

Nous partons de Tarifá où nous nous sommes regroupés hier soir pour traverser le détroit de Gibraltar et arriver au Maroc. En longeant la côte méditerranéenne, nous rejoignons notre camping en bord de mer. Dîner de bienvenue et nuit en camping.

Le récit de la journée :

Je vous avais promis les photos d’hier, les voici ! D’abord une vue très partielle de l’immense champ éolien derrière Zahara de los Atunes, puis quelques vues de la vieille ville de Tarifá, son cerbère, sa plage très appréciée pour son vent quasi permament.

Alors aujourd’hui comme prévu a commencé de bonne heure. A 6h30 pétantes nous quittions le camping pour rallier le port d’Algeciras. Quelques 3h plus tard nous quittions le port par un fort vent et une houle bien assez formée pour les marins que nous sommes. Nous avons passé l’essentiel du voyage finalement assez « confortable » à faire la queue pour les formalités de passeport, ce qui était malgré tout du temps de gagné pour plus tard, d’autant que la météo maussade ne nous laissait guère d’alternative séduisante.
Il fallu malgré tout faire quelques paperasses douanières à l’arrivée et 4 d’entre nous ont eu le privilège de voir leur camping-car scanné. A 13h nous étions parvenus sur la côte méditéranéenne où le « chef » décida d’une heure de pause déjeuner (ce n’est pas lui sur la photo, c’est son chien). Puis nous avons rallié Martil où la direction du camping nous permit de nous approvisionner en monnaie locale et en temps/espace de connexion sur le réseau GSM marocain. A 19h15, nous partions à pied 10 minutes plus loin pour un dîner d’accueil très poissoneux et délicieux.
Voilà un première journée plus technique que vraiment touristique, demain ça devrait être mieux, sauf la météo encore un peu chaffouine, mais prometteuse et nous allons pouvoir abandonner la formation « convoi », toujours un peu lourde, mais incontournable pour de telles journées.

Et demain ?

Après avoir contourné Tétouan et les contreforts du Rif, nous arrivons à Chefchaouen. Visite libre de la Ville Bleue et de sa pittoresque médina.

Cet article, publié dans Maroc, voyage, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Tarifá-Martyl

  1. ncrouzevia dit :

    Ils ont l’air assez vieux et assez pourris tous ces camping car….

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s