17 février

Bonsoir, oui, nous sommes le 18, et je viens de publier un article sur Chiclana. Et hier rien. Qui paie ses dettes s’enrichit dit-on et j’ai besoin de sous, toujours !

Donc nous sommes partis hier matin de Cáceres. Paysage souvent granitique et pauvre, peu de cultures, prairies, quelques vaches et chevaux, route tranquille jusqu’à l’approche de Seville. Nous nous en tirons bien et passons assez vite vu les bouchons juste aperçus dans l’autre sens et arrivons à Chiclana vers 17h30.

Oui, c’est court, juste pour faire le raccord.

Cet article a été publié dans espagne. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s