Terelj 0 km

13-0714 Juillet 2018, au programme :

Journée libre au Terelj.

Distance parcourue ce soir depuis Paris : 10470 km

 

Le récit de la journée :

Notre deuxième journée ici commence sous le soleil et en douceur, puisque ce n’est qu’à 8h15 que nous daignons sortir de notre délicieux lit. Je ne voudrais pas trop avoir l’air de faire de la pub servile à Rapido, mais ce lit là (lit central du I 90) est une pure merveille et en ces temps fatigants, s’y glisser le soir est un grand moment de bonheur. Le reste de la matinée est utilisé à nous mettre à jour de quelques devoirs comme par exemple vous écrire le contenu d’hier qui avait été zappé pour cause de fatigue du soir !

Nous déjeunons en faisant table commune avec nos amis Suisses (ah oui, tiens, je n’ai pas dit ça hier, enfin ce matin : nous avons fait équipe de covoiturage hier avec nos amis Suisses Jocelyne et Jacques originaires du canton de Neuchatel ; ce fut un grand plaisir et d’ailleurs nous recommençons après demain !). C’est vers 14h que nous prenons chaussures et sac à dos pour partir tous les 2 à la recherche du Rocher de la Tortue distant de 3 km où nous sommes allés en bus en 2010. Nous franchissons d’abord le petit col au dessus du camp, puis une traversée nous conduit à un second col sans trop monter, puis descente et remontée de l’autre côté : la Tortue s’offre à nous. Vu le monde que nous y voyons et la poussière soulevée sur la piste par les voitures, nous décidons de rester sur le versant Nord pour descendre à la route que nous suivons ensuite à distance. C’est très agréable de marcher ici ; d’abord chaque pas dégage des odeurs  merveilleuses (si on évite les crottes de vaches et de chevaux bien sûr) et puis il n’y a aucun obstacle, pas de ronce, d’ortie, d’herbe haute, … même hors chemin, la voie est libre, on passe où on veut ; c’est ainsi que nous coupons pour escalader encore et retourner au camp par le flan Est.

Thé, douche, papotages, plans sur la comète, briefing, apéro (anniversaire de Daniel qui sort de son camping-car comme un diable d’une boite, bouteilles à la main, déguisé en Mongol de la tête aux pieds, gros succès !), resto, blog et hop, au lit.

Je l’ai dit au groupe, je l’écris ici, s’il ne devait y avoir qu’un endroit que je suis content d’avoir revu sur ce voyage, c’est ici, ce parc est extraordinaire, je souhaite à tous ceux que j’aime de vivre deux jours comme ça ; et les mongols sont des gens adorables.

Et demain, étape de liaison de Terelj à Sainshand. 350 km
ATTENTION : vraisemblablement pas de connexion possible demain et après demain et le 17, frontière, donc … à un de ces jours, on vous tient au courant dès qu’on peut.

Cet article, publié dans paris-pékin, ppi2018, voyage, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Terelj 0 km

  1. fifi dit :

    merci pour ces images …..A bientôt
    pour la suite !!!!!

    J'aime

  2. Peltiers dit :

    Aujourd,hui nous pensons que Buxerolles est sans doute le centre du monde ,entre des nouvelles qui nous arrivent de 10000 km à l,est ,Mongolie pour Anne et Gilles , et 10000km à l,ouest, Grand Canyon pour les enfants.Mais partout des sourires , des gens heureux …Bravo, continuez, nous pensons bien à vous.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s