Retours …

Plusieurs retours aujourd’hui ! Retour à la Baltique, retour à l’Allemagne, retour à la route, et un peu route du retour … Soyons clairs, nous avons passé l’essentiel de la journée à rouler. Sortir de Pologne, avec une pensée sur … sans doute … bientôt … mais ceci est une autre histoire !


Bref, après pas mal d’heures de route, une frontière franchie presque sans la voir, mais le retour en zone euro quand même … Déjeuner rapide sur une aire d’autoroute au milieu des éoliennes ; et puis, plat de résistance du jour, un arrêt à Greifswald et surtout son petit coin de charme Wieck, son abbaye en ruines, son moulin, son port, son pont à bascule, on se croirait aux Pays Bas.

Et il y a aussi des maisons couvertes de chaume (avec girouette),  une église couverte de panneaux solaires, Papy et Mamie dans leur jardin, et une Traban à l’abandon ; en prime des marchands de produits de la mer, séchés, fumés, on vient de faire le dîner avec, excellents !

Ensuite on a écrit un chapitre de plus au livre « les miracles n’ont pas lieu tous les jours » ! Après notre hôte si sympa d’hier, on a un peu « bûté » ce soir, on dirait « bedassé » ou « bouiné » en Poitou … On avait pourtant dit « c’est vendredi, on arrête pas trop tard », on l’avait même fait (17h30) ; après Greifswald, on a tout de suite cherché ; les 2 premières aires indiquées par les GPS, n’existent pas, la suivant existe, 3 places marquées « réservé au Camping Cars », occupées par des voitures. Puis on arrive à Stralsund, la première à droite est (horreur) sous la 4 voies qui monte au pont qui va à l’île de Rugen, la seconde à 150m est … bof, et peut-être même pleine, mais il y en a une à 4km au sud, sans doute pleine, mais on va voir ; mais la route est coupée par un chantier, mais on prend une déviation, mais elle nous ramène sur le chantier, mais on traverse le chantier, et on arrive au bout du chantier, mais il y a une marche de 30 cm pour sortir, et une barrière de 1m50, alors demi-tour et finalement, ouf, on y arrive, il reste de la place, c’est pas la plage, mais c’est déjà mieux, ouf, mais bon, il pleut, alors, bonsoir, à demain.

Cet article a été publié dans Allemagne 2017, voyage. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s