Shaolinsi 0km

25-0725 Juillet 2018, au programme :

Visite du temple de Shaolin berceau du Kung Fu.

Distance parcourue ce soir depuis Paris : 12540 km

Le récit de la journée :

Il fait chaud … 34,5 dans le camping-car à l’heure où j’écris (17h) et encore le temps s’est couvert. Il faisait 29° à 7h ce matin. En plus, l’internet en Chine, c’est vraiment compliqué ; ceux qui nous ont suivi en novembre le savent, les solutions sont apparemment multiples, mais les contraintes aussi ; on ne sait jamais très bien pourquoi ça ne fonctionne pas, mais, pour reprendre une citation habituelle aux informaticiens, on sait encore moins pourquoi ça fonctionne.
Ce qui fonctionne très bien par contre, ce sont les klaxons des camions qui passent, et le font savoir, jour et nuit devant l’hôtel dont le parking nous héberge. Bref on n’est pas au top et cet aprem libre consacré pour l’essentiel à ne rien faire, ou au moins à faire au ralenti est très apprécié; un peu de sieste, un peu de courses, un peu de rangement, un peu de blog, doucement au début et pas trop vite ensuite, avec beaucoup d’eau, dedans et dehors.
Hier dans cette perspective, nous nous sommes laissés glisser à vous abandonner, grosse étape de route, en plus on a mal commencé, loupé une bretelle, tant pis on prend la suivante à 5 km ! ah elle est fermée ? puisque vous le saviez, vous auriez pu le dire, donc on ira faire demi-tour 20 km plus loin, 50 bornes pour rien.
Il a ensuite fallu descendre des hauts plateaux qui nous hébergeaient ces derniers jours ; très très longue descente, des tunnels qui s’enchaînent, plus de 30km de tunnels à la suite, à 70 derrière les camions qui arrosent leurs freins à l’eau, on dirait des traces d’escargots.
Tout ça pour atterrir pas loin du Fleuve Jaune que nous traversons près de Luoyang. Nous zappons la visite des grottes de Longmen, une merveille vue en 2010, pour arriver pas trop tard, ouf, boissons fraîches, douche, stop.

Ce matin, nous prenons le bus à 8h30 pour aller visiter le monastère de Shaolin. Dans la ville de Denfeng où nous résidons, il y a déjà un grand nombre d’école de KungFu et nous voyons les milliers de gamins se livrer à l’exercice dehors par cette température, toute la journée ou presque, dès 6h du matin ; on peut trouver ça beau, on peut aussi (et je ne suis pas le seul ici à avoir cette sensation désagréable) trouver à tout ça un côté Nuremberg 1933 qui ne nous plaît guère.
Autour du monastère, les écoles sont également nombreuses. Sur le grand stade se déroulent des épreuves de qualification nous dit-on. Nous assistons ensuite à un petit spectacle, bel prestation de quelques jeunes, ça fait penser au Hip-Hop en plus guerrier … Puis nous visitons le monastère ; il est interdit de photographier les bouddhas, bah, vous en avez vu d’autres, puis la « forêt de stuppas » ! En fin de visite, nous découvrons quelqu’un qu’on est plus habitué à entendre qu’à voir !

Et demain, étape de liaison de Shaolin à Xi’an. 450 km

Cet article, publié dans paris-pékin, ppi2018, voyage, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Shaolinsi 0km

  1. ncrouzevia dit :

    Quelle chance!!
    Pouvoir mettre les pieds derrière la tête🤪

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s