Tobolsk – Ichim 360 km

25-0625 Juin 2018, au programme :

Etape de liaison de Tobolsk à Ichim.

Distance parcourue ce soir depuis Paris : 6215 km

 

Le récit de la journée :

Donc en théorie, une petite étape sans histoire dont nous n’avons pas grand chose à dire !

Quoique …

Dès le matin, tout va bien, il fait beau, le départ se passe sans surprise, la route de liaison qui nous ramène sur le grand axe Ouest-Est de la Sibérie est, par endroits, un peu cahoteuse, mais qu’importe, on ralentit, nous avons le temps. On croise des villages, des chevaux, un tracteur, une mémé qui fait du vélo, un lac, mille lacs, ou rivières, on ne sait jamais.

La Sibérie est un archipel en fait. De l’eau partout avec des îlots de culture. Comment voulez vous qu’il en soit autrement ? Nous sommes à 50, au mieux 70 m d’altitude et la mer la plus proche est à 2000, voire 3000 km … comment et où voulez vous que ça s’écoule ?

Et puis on arrive à Ichim, petite ville où nous faisons facilement quelques courses, tous fiers de maîtriser de mieux en mieux le « système » russe, très proche du nôtre ou plutôt du système allemand avec d’innombrables petits supermarchés, souvent avec micro-galerie marchande à toutes petites boutiques, un petit air des souks que nous trouverons plus loin. Après quoi, on gagne la « base », un beau coin au bord d’un étang avec pas trop de moustiques.

C’est là que ça c’est gâté. Les derniers 1500 m sont faits d’une piste sans doute fort honorable, mais les orages des derniers jours (et même des dernières heures) en ont fait une spéciale du Paris-Dakar, pour laquelle nos véhicules ne sont pas très adaptés. Résultats : deux forfaits ce soir partis coucher un peu plus loin et un (le dernier arrivé, les pires conditions) qui a failli échouer au port, mais sorti de là par notre Sam qu’on appellerait bien plutôt « SamSaitRouler » … s’il ne s’était pas planté quelques dizaines de minutes avant ! Enfin tout ça finit en rigolade, même si Lisou, aidée des copines, doit passer beaucoup de temps à se défaire de toute la boue accumulée dans cette aventure.

DSC00847

(j’ai la vidéo, mais ce soir, peu de débit, je vous la mets en bonus demain !)

La question que tout le monde se pose, c’est comment ça va se passer demain matin pour repartir en sens inverse … Ben je vais essayer de dormir là-dessus ! Bonne nuit à vous.

Et demain, étape de liaison de Ichim à Omsk. 380 km, … si on arrive à sortir de ce piège !

 

Cet article, publié dans paris-pékin, ppi2018, voyage, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s