Papier, si’ouplait !

Bon, alors on est rentrés ; sans problème, en deux jours, et tout va bien, on a retrouvé la grosse toutoune qui halète à mes pieds avec délice, la maison est toujours là, le cerisier plein de cerises pourries, l’abricotier a 10 abricots pas mûrs. Patience, donc, tout n’est pas perdu.

Mais le voyage continue, et il va y avoir des photos, mais il faut lire un peu d’abord …

Le voyage continue parce que je vais mettre un peu d’ordre dans tout ça, un peu de synthèse, essayer d’en faire un ou plusieurs carnets de voyage qui puissent servir, notamment à la FFCC comme je m’y suis engagé. Ce sera pour les jours qui viennent.

Mais avant que le voyage continue avec des photos, une remarque, une humeur plutôt, ouverte par une question : à quoi reconnait-on qu’on est revenu en France ?

D’habitude, je disais à l’odeur ; et ça s’est confirmé ; la première aire (très jolie) où je me suis arrêté juste pour une pause « technique », je n’ai pas eu besoin d’avoir la truffe de Goyave, j’y suis allé direct (j’en ai vu une autre sans même m’arrêter hier aprem) ! Je voudrais bien savoir comment une commune (qui en plus a une patrimoine touristique) peut dépenser un gros paquets de sous, à vue de nez (oups) plusieurs dizaines de milliers d’euros, à réaliser une aire et un WC public au bord et maintenir celui-ci dans un état aussi repoussant ?

Après ce voyage, j’ai une deuxième réponse à la question : au papier, ou plutôt à son absence ; oui, je reste un peu sur le même sujet, je parle du papier toilettes : on reconnait qu’on est en France parce qu’il n’y a pas de papier dans les toilettes. Un mois en Allemagne ; toutes les toilettes où je suis allé avaient du papier ; la plupart avaient même des rouleaux d’avance ; j’en ai compté jusqu’à 8 rouleaux entreposés là, à portée de main. Pourquoi en France doit on venir aux WC avec son propre rouleau sous le bras ?  Ce matin, j’ai bien regardé, dans ce petit camping aux toilettes rénovées très propres, il n’y avait même pas la trace d’une tentative de fixation de distributeur, c’est dire ! Et là, je suis un peu moins méchant avec les édiles et autres responsables. A mon avis, s’ils ne mettent pas de papier, c’est que le climat français a quelque chose qui fait que le papier s’évapore … Je vous le dit sans fard, j’ai honte de vivre dans un pays où les campeurs vont piquer du papier dans les WC. Monsieur le Président de la FFCC, Gérard Couté, mon ami, je sais que tu es sensible à ce problème (non, je ne blague pas, il l’est sérieusement, et il a raison) ; quand lançons nous une campagne ou quoique ce soit pour avancer un peu sur ce sujet ?

Donc le voyage ; hier matin, nous étions sur les bords de la Moselle et hier soir sur ceux de la Loire, c’est pas tout à fait le même bassin, et pourtant, on y parle aussi beaucoup de vin. Par ailleurs, hier soir, l’objectif initial était Saint Fargeau. Mais Monsieur le Maire de Saint Fargeau  a cru bon de dépenser ses sous pour créer une aire réservées aux dahuts (vu la pente des emplacements) et, non, nous n’avons pas pu y rester, oui, on est compliqués, et après d’autres essais infructueux autour, nous sommes allés plus loin et nous n’avons toujours pas visité le château de Saint Fargeau, tant pis pour lui. On a couché près de la Loire, très près de l’autoroute, bref, c’était pas la meilleure nuit du voyage.

Et puis finalement, ma chérie a dit « et  Valençay ?  » ; va pour Valençay, c’est sur la route, enfin, sur une route ! Levés à 7h, partis à 9h, arrivés 11h10, impeccable, camping-car frais (à l’intérieur), jolies routes, pas trop de monde. A Valençay, il y a plein de places à l’ombre pour se garer, billets (un peu cher 13€ non ?), audio guides, très joli château, très belle visite, ne manquez pas les cuisines, il  a besoin de visiteurs, il y a des choses un peu … dégradées, mais ça n’est pas gênant, juste inquiétant, allez y, vraiment. Oui, bon, voilà des photos ! Bonne nuit alors ? à demain, ou après demain au pire, promis?

Cet article a été publié dans Allemagne 2017, voyage. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Papier, si’ouplait !

  1. Josiane Wolf dit :

    Je crois que les WC sont payants en Allemagne pas cher….mais propres !!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s